Série STMG

Le baccalauréat technologique associe culture générale et technologique. Il se prépare en deux ans dans un lycée après une classe de seconde générale et technologique
Le bac technologique prépare davantage à la poursuite d’études qu’à l’emploi immédiat. La grande majorité de ces bacheliers se dirigent vers l’enseignement supérieur, essentiellement vers des études de techniciens supérieurs (BTS et DUT), bien adaptées à leur formation technologique, et éventuellement vers des licences professionnelles et au-delà.
Ces formations sont organisées par grands domaines comme l’industrie, la santé, le social, la gestion… Dans toutes les séries, conjugués aux matières générales, les enseignements technologiques sont privilégiés, principalement par le biais de projets et d’études de cas concrets.
Selon un rapport de l’INSEE, les bacheliers technologiques qui ont poursuivi leurs études jusqu’à bac +2 ont un taux d’emploi après trois ans de vie active de 92,1%.
Même si ces séries sont plus tournées vers la pratique et le concret que les séries générales, il n’en demeure pas moins que les exigences demandées sont aussi importantes que celles des séries générales : Sérieux et implication totale dans son travail, rigueur intellectuelle, organisation, travail approfondi et régulier. Par ailleurs, les élèves doivent très vite développer leurs capacités d’autonomie et d’initiative et être capable de fournir le meilleur d’eux-mêmes.

Spécificités de la série STMG

Cette série est destinée à ceux qui s’intéressent aux nouvelles techniques de communication et de gestion, à la comptabilité et à la finance d’entreprise.

Qualités requises :
Maîtrise de l’expression écrite et orale, (français et langues étrangères)
Méthode, Initiative.

Les matières générales de la série : Mathématiques, Français (1ère), Histoire-Géographie, Langue 1 et 2, Philosophie (Term), EPS

Aux matières générales s’ajoutent des disciplines technologiques :
En Première, Sciences et Technologies du Management et de la Gestion
En Terminale des enseignements communs : l’économie – droit et le management d’organisations.
En terminale, les élèves choisissent entre ces deux options
En Ressources Humaines et Communication (RH.C.)
Enseignements spécifiques : Les modes et outils de communication, l’organisation du travail…
En Gestion – Finance (GF)
Enseignements spécifiques : Les systèmes comptables, les bilans, l’analyse de la rentabilité, la prévision de résultats…

Les + de la Compa

●Des rendez-vous individuels avec chaque famille.

●Des rencontres parents-professeurs

●Des réunions régulières des professeurs pour les mises au point nécessaires

●Devoirs sur table de type « Bac » et « Bac blanc »

●6 relevés de notes par an

●Possibilité de suivi de l’élève par ses parents par École Directe

●La Compa place l’élève au cœur de son projet.

Poursuites d’études

Les filières technologiques ont pour but la poursuite d’études. Elles ouvrent donc un grands choix de formations spécifiques à chaque série. Le choix est compliqué et doit prendre le temps de la réflexion. Depuis quelques années, le ministère de l’Éducation Nationale a mis à la disposition des élèves l’application Admission Post-Bac qui est à la fois le moyen de s’inscrire dans une formation supérieure mais aussi un outil d’aide à la décision et à la recherche de cette formation.

À la rentrée 2014, 81,9 % des nouveaux bacheliers STMG se sont inscrits dans l’enseignement supérieur, principalement en STS et en licence. Voici leur répartition.

UNIVERSITÉS : 33,90%
– AES, droit, économie : 11,30%
– Sciences humaines et sociales : 4%
– Langues : 3,30%
– Sports – STAPS : 2,4 %
– IUT : 11,10%

STS (SECTIONS DE TECHNICIENS SUPÉRIEURS) : 42,40%
– STS services : 40,20%

CPGE (CLASSES PRÉPARATOIRES AUX GRANDES ÉCOLES) : 1,60%
– CPGE économiques : 1,60%

AUTRES FORMATIONS : 4,10%
– Écoles de commerce, vente : 1,50%
– Diplômes de comptabilité et de gestion : 1,60%

Source : MENESR-DGESIP-DGRI-SIES 2015.