Le projet éducatif et pastoral compassionniste

Le Père GARRIGOU  et les premières religieuses enseignantes de la COMPASSION  proposent aux éducateurs une pédagogie traversée par trois axes fondamentaux :

La formation du cœur, centre de la personne. Les enseignants et les éducateurs s’attachent à favoriser l’ouverture aux autres, l’accueil, la tolérance qui sont porteurs de valeurs humaines et évangélique, à créer un climat de confiance, de simplicité de relations, d’amitié, d’un à priori de sympathie, à faire preuve de fermeté, mais toujours en alliant confiance et douceur. Ils veulent se mettre à l’écoute des jeunes pour que chacun d’entre eux se sente reconnu et aimé pour ce qu’il est, capable de développement selon un chemin qui lui est propre.

Une éducation qui construise la personne. L’éducation selon la compassion demande d’encourager tous ceux qui lui sont confiés, de croire aux possibilités des jeunes, de marcher avec eux pour qu’ils dépassent leurs échecs et difficultés et accomplissent leur développement. L’enseignement donne à chacun sa chance de progresser à partir de ses propres talents et de ses possibilités personnelles. Le sens de la responsabilité, de l’initiative, du travail en équipe, le sens du service et du partage, s’acquièrent dans une communauté éducative soudée vivant une complémentarité efficace.

La découverte de Dieu dans sa vie et dans le monde. Tout en respectant les attentes spirituelles de chacun et dans un climat de liberté et de vérité, les éducateurs  compassionnistes favorisent l’éducation chrétienne en prenant les moyens adaptés : groupes de réflexion, catéchèse, culture religieuse, temps forts, initiation à la prière, célébrations, actions de solidarité…, témoignent de leur expérience qui va jusqu’au partage de la foi.

Cette éducation chrétienne permet aux jeunes de devenir des hommes et des femmes capables de vivre leur foi dans un engagement et de s’ouvrir à la dimension universelle de l’Eglise et du monde.

« Former le cœur en même temps que l’esprit de leurs élèves…en leur donnant l’amour du vrai et du bien… »